Brun de Vian-Tiran

Couverture double face Babylama

Beige
Nouveau
Brun de Vian-Tiran
Couverture double face Babylama
Beige
    479,00 €tous les prix incluent la TVA, plus Frais d'expédition
    En stock, Livraison dans 5-6 jours ouvrés

    Informations générales

    D'une douceur et d'une chaleur incomparables. Babylama fin

    Brun de Vian-Tiran a tissé cette couverture dans un babylama doux et très fin. Sa finesse, sa souplesse et ses propriétés d'isolation thermique sont très proches de celles du baby alpaga et même du cachemire dans la qualité utilisée ici. Ce n'est pas un hasard, car les lamas et les alpagas sont apparentés : Ils appartiennent à la famille des chameaux et vivent tous deux dans les Andes sud-américaines, où ils se sont parfaitement adaptés aux rudes conditions de vie entre 2.000 et 4.000 mètres d'altitude et aux grandes variations de température qui y règnent. Ainsi, leur pelage est composé de fibres creuses qui possèdent de très grandes propriétés d'isolation thermique et de régulation de la température. Cette couverture en poils naturels fins est donc chaude, tout en étant très légère.

    Le babylama provient de la toute première tonte des jeunes animaux. Sa toison est composée d'environ 25 à 30 % de poils très fins et de 70 à 85 % de poils de protection. Ce dernier est nettement plus robuste et plus grossier et est trié, car seul le poil fin et long, qui est en outre très flexible, peut être transformé en tissus doux, chauds et très légers. Il existe naturellement en différentes couleurs, de sorte qu'il n'a pas besoin d'être blanchi ou coloré. Brun de Vian-Tiran transforme entièrement ce précieux poil naturel au siège de l'entreprise à L'Isle-sur-la-Sorgue. De la filature à la confection, en passant par le tissage et l'ennoblissement.

    Manufacture Lainière Brun de Vian-Tiran

    Dans le Vaucluse, en Provence, le travail de la laine a une longue tradition. La Manufacture Lainière Brun de Vian-Tiran à L'Isle-sur-la-Sorgue (à l'est d'Avignon), l'ancien centre de l'artisanat textile de la région, en témoigne. De nombreuses machines pouvaient y être actionnées par l'eau de la Sorgue, et vers 1800, il y avait plus de 60 moulins à foulon, machines à filer et métiers à tisser. En 1808, Charles Tiran et son gendre Laurent Vian créèrent leur moulin au bord de la Sorgue pour fabriquer des étoffes de laine et des couvertures. La manufacture prit le nom de Brun de Vian-Tiran en 1886 suite au mariage d'une petite-fille de Vian avec Emile Brun. Après l'âge d'or de la région vers 1900, l'Isle-sur-la-Sorgue comptait cinq grandes usines textiles et de nombreux petits ateliers spécialisés dans la fabrication de couvertures en laine, de tapis, de tissus d'habillement et de tissus spéciaux pour l'industrie du papier, une seule entreprise y travaillait encore au tournant du millénaire : Brun de Vian-Tiran.

    Aujourd'hui, la manufacture est dirigée par la huitième génération. Pierre Brun et son fils Jean-Louis perpétuent le savoir-faire traditionnel, mais se consacrent également à l'innovation et au progrès. En 1961, Brun de Vian-Tiran a été le premier tisseur français à fabriquer une couverture en mohair pur - une étape importante dans l'histoire de l'entreprise, car le poil lisse de la chèvre angora est extrêmement difficile à travailler sans mélange. Sur la base de ce savoir-faire, d'autres fibres naturelles nobles comme le poil d'alpaga, de lama, de chameau et de yak sont utilisées, ainsi que des matières aussi rares que le cashgora et le yangir. En 2009, la manufacture a été récompensée pour son engagement en faveur de la préservation des techniques et des machines traditionnelles par l'obtention du label d'État "Entreprise du Patrimoine Vivant". Brun de Vian-Tiran compte aujourd'hui parmi les rares ateliers de tissage en France qui travaillent encore à plein temps au siège de l'entreprise. Une quinzaine d'étapes de travail en moyenne y permettent de créer des textiles de très grande qualité.

    Information sur le produit

    Numéro d'article 212849

      100% lama. Origine Pérou et Bolivie. Fabriqué en France.
      140 × 200 cm. 1.000 g.

      Instructions de lavage

      text
      Ne pas laver.
      text
      Ne pas blanchir.
      text
      Séchage en tambourg interdit.
      text
      Ne pas repasser
      text
      Nettoyage à sec professionnel au perchloroethylene, aux hydrocarbures (benzines lourds)
      Autres articles du fabricant:
      Question sur le produit

      Test Vous avez une question sur ce produit ? Vous pouvez volontiers poser votre question ici. Votre programme de messagerie souvre.

      Nous vous aidons volontiers

      Qu’il sagisse de conseils, de pièces de rechange ou de demandes spéciales, notre centre clientèle traite toutes vos questions et demandes de manière personnalisée et approfondie.

      Vous pouvez nous joindre à tout moment via info@manufactum-shop.lu

      Bons dachat

      Un pour tous : Avec notre bon d’achat PDF, vous offrez le choix complet de la gamme Manufactum. Choisissez un motif que vous pourrez envoyer par e-mail, imprimer ou remettre en main propre immédiatement après la commande.

      Acheter un bon d’achat